GAGNER
SANS
AVOCAT

0avocat.ca - 0avocat.com - 0avocat.net - 0avocat.org - 0avocats.ca
0avocate.ca - 0lawyer.ca - 0lawyer.net - 0lawyer.org - 0lawyers.ca
aide-juridique.ca - aide-legale.ca - aidelegale.ca
 
 
68 visites, 68 pages affichées

 

Bienvenue ! Login
AAQ.CA Autochtones Indiens
Quand l’État devient Dieu
Le Journal de Québec, jeudi 29 mars 2007

Quand l’État devient Dieu

par Richard MARTINEAU

J'écrivais hier que la percée soudaine de l'ADQ était une sorte de retour du refoulé, une réaction tardive à la fuite en avant vitesse grand V amorcée par le Québec lors de la Révolution tranquille.

C'est aussi une attaque contre le dogme religieux qui étouffe le Québec depuis quarante ans.

On me dira que le Québec s'est libéré de l'emprise de la religion dans les années 1960.

Faux. On a juste changé de dieu.

Notre dieu, maintenant, s'appelle État.

C'est lui qui prend en charge chaque aspect de notre vie, qui nous récompense quand on est gentil et qui nous punit quand on est méchant. C'est lui qu'on prie quand ça va mal, c'est devant lui qu'on s'agenouille quand ça va bien et c'est lui qu'on invoque quand on a une faveur à demander.

Le dieu État a son clergé, ses curés, ses fidèles, son dogme, ses prophètes, sa littérature, ses églises, ses apôtres, son Père, son Fils, son Saint-Esprit.

Et malheur à ceux qui osent le critiquer! Ca ne se fait tout simplement pas.

Le petit catéchisme

Comme la religion catholique dans les années 1950, la religion de l'État Providence est un vaste système de pensée qui englobe tout et qui régit tout. On ne peut penser au-delà de son horizon, et ceux qui essaient sont voués aux gémonies.

«Quel est le créateur du monde moderne?
  • L'État est le créateur du ciel et de la terre et de toutes les choses visibles et invisibles.
  • Qu'est-ce que l'État?
  • L'État est un système infiniment parfait.
  • Où est l'État?
  • L'État est partout.
  • L'État nous voit-il?
  • Oui, l'État nous voit et veille sur nous.»
Prenez votre petit catéchisme et remplacez le mot Dieu par le mot État, vous verrez, ça colle parfaitement.

Les baby-boomers qui ont jeté la religion par-dessus bord dans les années 1960 ne se doutent pas jusqu'à quel point la structure qu'ils ont mise en place pour combler le vide étouffe les jeunes nés après les Jeux olympiques et la victoire du PQ.

Dans les années 1960, l'État était une locomotive qui tirait la société québécoise en avant. On en avait besoin.

Mais aujourd'hui, c'est l'inverse. L'État est devenu gros, obèse, suffisant, et c'est la société québécoise en entier qui le traîne, qui le pousse et qui se saigne pour le nourrir.

Vous trouvez que c'est une bonne façon d'avancer, vous?

La chance au coureur

Voici pourquoi l'ADQ a effectué une telle percée, selon moi. Parce qu'il y a de plus en plus de gens qui en ont ras le bol de ce dogme-là.

Ils veulent avoir le droit de penser autrement, le droit d'essayer autre chose, de tester un autre modèle, plutôt que de toujours conduire le même maudit char qui rentre dans le même maudit mur.

Mario Dumont va tout balancer par-dessus bord, donc? Je ne crois pas.

Lundi soir, dans son discours, il a dit qu'il voulait «moderniser l'État québécois», pas le détruire.

Alors, à tous mes amis qui ont des tronches longues comme ça depuis trois jours et qui prédisent l'Apocalypse, je dis seulement une chose: attendons voir, donnons une chance au coureur.

Qui sait? Le gars va peut-être nous surprendre.
 


Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Site en conformité avec le jugement 2002 CSC 14.27704
de la Cour Suprême du Canada en date du 21 février 2002

La Révolte des Victimes: connaître et faire respecter ses droits

Gagner sans avocat - Win without a lawyer
Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.